• Le Roi Saül.

     

    Le Roi Saül.

    L’histoire du Roi Saül se trouve dans la Bible entre les chapitres : 1 Samuel de 9 à 31.

     

    Le père de Saül s’appelait Kis, ils habitaient à la ville qui se nommée Benjamin. Un jour Kis dit à Saül d’aller cherché ses ânesses qui étaient perdues.  Saül parti avec un de ses serviteurs.

     

    Ils ont passés à différentes villes et ils ne les trouvaient pas. Quand Saül avait décidé de retourner chez son père son serviteur lui dit d’aller consulté un homme de Dieu qui habitait dans la ville où ils se trouvaient et cet homme de Dieu était Samuel.

     

    «1 Samuel 9 : 15 Or, un jour avant l'arrivée de Saül, l'Eternel avait averti Samuel, en disant: 16 Demain, à cette heure, je t'enverrai un homme du pays de Benjamin, et tu l'oindras pour chef de mon peuple d'Israël. »

     

    Saül et Samuel ont soupé ensemble avec d’autres personnes choisies par Samuel, Saül et son serviteur ont passé la nuit dans la ville de Samuel. Le lendemain, Samuel oindre Saül comme le premier roi d’Israël et donne plusieurs recommandations de Dieu à Saül.

     

    Voici une d’elles : « 1 Samuel 10 : 8 Puis tu descendras avant moi à Guilgal; et voici, je descendrai vers toi, pour offrir des holocaustes et des sacrifices d'actions de grâces. Tu attendras sept jours, jusqu'à ce que j'arrive auprès de toi et que je te dise ce que tu dois faire. »

     

    À un moment pendant son voyage, Saül est saisit de l’esprit de Dieu et il prophétise avec d’autres prophètes. Saül était jeune, fort, de grande taille et bel homme. Il avait tout pour être roi. Il avait faite plusieurs guerres et y est sorti vainqueur. Il était devenu puissant. Deux ans avaient passés et une des guerres que Saül avait faite contre les philistins, le peuple tremblait de peur parce que les philistins étaient trop nombreux comparé aux Israelites. Plusieurs de ses hommes se sont cachés et Saül s’est trouvé en une fâcheuse situation. Saül voulait que Samuel vienne offrir des sacrifices à Dieu en faveur de son peuple. Samuel prenait trop de temps, (selon Saul), il lui avait dit  d’attendre sept jours et les sept jours avaient passés, alors Saül a décidé d’offrir les holocaustes et les sacrifices lui-même. 

     

    On voit ici dans ce verset la réaction de Samuel : « 1 Samuel 13 : 13 Samuel dit à Saül: Tu as agi en insensé, tu n'as pas observé le commandement que l'Eternel, ton Dieu, t'avait donné. L'Eternel aurait affermi pour toujours ton règne sur Israël; 14 et maintenant ton règne ne durera point. L'Eternel s'est choisi un homme selon son cœur, et l'Eternel l'a destiné à être le chef de son peuple, parce que tu n'as pas observé ce que l'Eternel t'avait commandé. » 

     

    Quelques temps après L’Éternel avait commandé a Saül d’aller extermine tout le peuple de l’Amalécites. Et Saül a gardé en vie le Roi de l’Amalécites(Agag) et a gardé le meilleur des animaux. Et voici la réaction de Samuel :

     

    «1Samuel 15: 22 « Samuel dit: L'Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Eternel? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
    23 Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l'Eternel, il te rejette aussi comme roi. »     

     

    Note : Les sacrifices ne sont pas mauvais, dans le cas de Saül oui, parce que c’est la désobéissance qui est mauvaise.

     

    Samuel était un Sacrificateur, un prêtre, un prophète, un homme de Dieu.

     

    Saül est devenu trop impatient, arrogant, désobéissant, Il a une opinion exagérée de son pouvoir et de son importance. Une des grandes erreurs de Saül était qu’il a pensé qu’un puissant roi pouvait offrir des holocaustes et sacrifices à Dieu a la place d’un prêtre.

     

    Sans l’autorité de la sainte prêtrise personne ne peut prendre la place d’un prêtre.   

     

    • Selon Saül, pourquoi son peuple voulait-il sauver les meilleurs animaux des Amalécites? (Voir 1 Samuel 15:15, 21.)

     

    Comment essayons-nous parfois de justifier notre désobéissance vis-à-vis du Seigneur? (Nous pourrions nous dire: «Ce n’est qu’un petit péché», «J’obéis à l’esprit de la loi plutôt qu’à la lettre de la loi», «Cela ne fera de mal à personne», «Je n’essaie qu’une seule fois», «D’autres le font» ou «Ce commandement ne s’applique pas à moi».)

     

    « Le péché du Roi Davi.Le Prophéte Balaam. »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :