•  

    Le Prophéte Balaam.

    Je vous raconte l'histoire du prophète Balaam.

     

    L’histoire de Balam se trouve dans le livre de nombres(Bible), Plus exactement au chapitre 22. Le roi du pays où habitait Balaam, s’appelait Balak. 

     

    Balak a vu le peuple israélites (peuple de Moïse), s’installer juste en face de ses terres. Il a vu qu’ils étaient nombreux, riches et puissants. Le roi Balak a eu peur et a envoyé ses hommes, chefs, princes et les  « Anciens » avec présents et richesses chez le Devin Balaam. Ils ont dit à Balaam que le roi voulait qu’il aille chez lui pour maudire le peuple d’Israël.

     

    Balaam était fidele à Dieu, il a consulté Dieu qui a dit de bénir les Israélites et de ne pas aller chez le roi Balak. Le roi a envoyé encore ses hommes plus nombreux et en plus des cadeaux il avait promis a Balaam qu’il  lui donnerait beaucoup d'honneurs, et qu’il ferait tout ce que Balaam lui dirait;  Nombres 22:18 Balaam répondit et dit aux serviteurs de Balak: « Quand Balak me donnerait sa maison pleine d'argent et d'or, je ne pourrais faire aucune chose, ni petite ni grande, contre l'ordre de l'Éternel, mon Dieu. » Mais Balaam a consulté l’eternel par la deuxième fois, et cette fois « Dieu vint à Balaam pendant la nuit, et lui dit: Puisque ces hommes sont venus pour t'appeler, lève-toi, va avec eux; mais tu feras ce que je te dirai. » Balaam voyageait, il montait son ânesse. Pendant le chemin un ange est apparu devant l’ânesse avec une épée et l’ânesse avait peur alors elle n’avancée pas. Ça se passait trois fois et les trois fois Balaam frappait l’ânesse. A la troisieme fois Dieu a mit la parole dans la bouche de l’ânesse et elle a demandée a Balaam « pourquoi me frappes-tu? » il a répondu : « parce que tu te moques de moi, tu n’avance pas. » A ce moment L'Éternel ouvrit les yeux de Balaam, et Balaam vit l'ange de l'Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main; et il s'inclina, et se prosterna sur son visage. Balaam a reconnu qu’il n’obéissait pas a Dieu mais Dieu a dit de continue le voyage et de dire seulement ce qu’il lui dirait. En arrivant au près du roi, Balaam a encore bénit le peuple d’Israël, le roi ne comprenait pas, pourquoi Balaam faisait le contraire de ce qu’il voulait. Le roi et Balaam ont offerts des sacrifices des animaux plusieurs fois à Dieu. Finalement Dieu a annoncé par la bouche de Balaam que tous les peuples qui étaient lié au roi Balak et contre Israël seraient détruits. Après cela chacun sont retourné chez eux. Quelques années plus tard il y a eu des guerres entre ses peuples déjà mentionné en haut et l’israélite. Et le Devin Balaam a été tué. 

     

    Selon vous, pourquoi Balaam consultait-il plusieurs fois Dieu, quand Dieu avait déjà donné sa réponse? 

     

    Pourquoi Dieu dit à Balaam d’aller chez le roi et après il envoya l’ange qui empêchait l’ânesse d’avancer?

     

    Quels sont les parallèles modernes des enfants et des adolescents qui s’entêtent à faire ce qu’ils veulent plutôt que de se soumettre à la volonté de Dieu ou de suivre les justes conseils de leurs parents ?

     

    Remarquez: parallèles modernes et surtout : s’entêtent. Ce mot me fais pensée à l'ânesse de Balaam. J'avoue que le mot : se soumettre, est fort. En réalité c'est Balaam qui se comporte comme un "âne".

     

    Il consulte Dieu plusieurs fois, il offre des sacrifices, il va chez le roi quand Dieu avait dit de n'ai pas allé... 

     

    L'ânesse par contre était humble et serviable, Dieu a mit des paroles dans sa bouche.

     

    Quel HONNEUR serait si Dieu me choisi et met ses paroles dans ma bouche.

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique