•  

    Cœur vide, solitude.

     

    « Et lorsque vous aurez obtenu l’espérance dans le Christ, vous obtiendrez la richesse, si vous la recherchez ; et vous la rechercherez dans l’intention de faire le bien : pour vêtir les nus, et pour nourrir les affamés, et pour délivrer les captifs, et pour apporter du soulagement aux malades et aux affligés » (Jacob 2:18-19).

     
    Le Seigneur ne nous dit pas que nous ne devons pas prospérer, ni que la prospérité est un péché. Au contraire, il a toujours béni ses enfants obéissants. Mais il nous dit que nous ne devons rechercher la prospérité qu’après l’avoir recherché lui, l’avoir trouvé et l’avoir servi. Alors, parce que notre cœur est juste, parce que nous l’aimons lui, en premier et plus que tout, nous choisirons d’investir dans l’édification de son royaume les richesses que nous obtiendrons. Si vous choisissez de rechercher la richesse pour la richesse, vous n’y parviendrez pas. Vous ne serez jamais satisfait. Vous vous sentirez vide, ne trouvant jamais le vrai bonheur et la joie durable.

     

    Note : Je vu aux nouvelles de personnes qui possèdent beaucoup d’argents; jetant son argents par la fenêtre et en suite se suicider. Est-ce qu’il  y a de choses pire que la solitude et le cœur vide ?

     On a un exemple bien vive d'actualité, l'acteur Robin Williams , regardez les nouvelles du mois d'août 2014.

     

     

     Discours de M. Russell Ballard, Du Collège des douze apôtres (magasine liahona, janvier 2014, Affrontez l’avenir avec foi et espérance)

     

    Google Bookmarks

  •  

    Nous avons la tendance.

     

    Libres à jamais, d’agir par eux-mêmes

     

    Par D. Todd Christofferson

     

    Du Collège des douze apôtres

     

    C’est la volonté de Dieu que nous soyons des hommes et des femmes libres rendus capables de s’élever jusqu’à la pleine mesure de leur potentiel sur le plan temporel et spirituel.

     

    Quand les choses tournent mal, nous avons tendance à tenir les autres, ou même Dieu, pour responsables. Parfois le sentiment que tout nous est dû s’élève et des personnes ou des groupes tentent de faire endosser la responsabilité de leur bien-être à d’autres personnes ou au gouvernement. Dans les domaines spirituels, certains supposent que les hommes et les femmes n’ont pas besoin de s’efforcer d’acquérir la droiture personnelle, du fait que Dieu nous aime et nous sauve tels que nous sommes.

     

    Mais Dieu souhaite que ses enfants agissent selon le libre arbitre moral qu’il leur a donné, « afin que, le jour du jugement, chacun soit responsable de ses propres péchés2 ». Son plan et sa volonté sont que nous ayons le rôle principal dans la prise des décisions de notre vie. Dieu ne vivra notre vie à notre place ni ne nous contrôlera comme si nous étions ses marionnettes, comme Lucifer l’avait proposé. Ses prophètes n’accepteront pas non plus le rôle de marionnettiste à la place de Dieu.

     

    Brigham Young a dit : « Je ne veux pas qu’un seul saint des derniers jours au monde ou dans les cieux se satisfasse de quoi que ce soit que je fais, à moins que l’Esprit du Seigneur Jésus-Christ, l’esprit de révélation, ne le lui manifeste. Je veux que [les saints] sachent et comprennent par eux-mêmes3. »

     

    Google Bookmarks

  •  

    Par votre exemple.

     

    Malcolm S. Jeppsen a dit:

     «Beaucoup d’entre vous, à un moment ou à un autre, serez abordés par un ou plusieurs ‹amis› qui essayeront de vous faire faire quelque chose que vous ne devez pas faire… «‹Personne ne le saura jamais›, ‹Qu’est-ce que ça peut faire›, vous diront les prétendus amis. «… Je ne dis pas que vous devez rejeter vos amis qui sont sur le mauvais chemin; vous ne devez pas obligatoirement les rejeter. Vous pouvez être pour eux l’ami à l’écoute, prêt à les aider quand ils seront prêts à recevoir de l’aide. Vous pouvez leur parler, les édifier et leur rendre votre témoignage. Guidez-les par votre exemple. «Mais ne vous laissez jamais amener à déplaire à votre Père céleste par des amis qui posent comme condition à leur amitié que vous choisissiez entre leur façon de vivre et la façon du Seigneur. «Si cela se produit, choisissez la façon du Seigneur et cherchez de nouveaux amis» (L’Etoile, juillet 1990, p. 40).  Elder Jeppsen, who served as a member of the Second Quorum of the Seventy from 1989 to 1994, died on Easter morning, April 8, 2012, in

    Google Bookmarks

  •  

    Mettre les besoins de l’autre en priorité,

    Se protéger de la pornographie—un foyer centré sur le Christ

     

    Par Linda S. Reeves

     

    Deuxième conseillère dans la présidence générale de la Société de Secours.

     

    Une raison de notre venue sur terre est d’apprendre à contrôler les sentiments de notre corps mortel. Ces sentiments que Dieu nous a donnés est de nous permettre d’avoir envie de nous marier et d’avoir des enfants. Les relations intimes dans le mariage entre un homme et une femme, qui donnent accès à la mortalité, sont censées être une belle expérience pleine d’amour qui lie deux cœurs dévoués, unit l’esprit et le corps, et apporte une plénitude de joie et de bonheur. Quand nous apprenons à mettre les besoins de l’autre en premier.

     

    Beaucoup d’enfants, de jeunes et d’adultes sont involontairement exposés à la pornographie, mais de plus en plus d’hommes et de femmes choisissent d’en regarder et y sont poussés maintes fois encore, jusqu’à ce que cela devienne une dépendance. Ces personnes désirent peut-être de tout leur cœur se sortir de ce piège, mais souvent, elles ne peuvent pas le surmonter seules. Nous sommes très reconnaissants quand ces personnes bien-aimées décident de se confier à nous, parents, ou à un dirigeant de l’Église. Nous devrions être assez sages pour ne pas réagir de manière offusquée, avec colère ou avoir une attitude de rejet, ce qui pourrait les retrancher dans le silence.

     

    Comment le faire dans notre foyer ? Certains d’entre vous m’ont déjà entendue raconter à quel point mon mari, Mel, et moi nous sentions dépassés quand nous avions quatre jeunes enfants. Alors que nous affrontions les difficultés du rôle de parents et que nous faisions face aux exigences de la vie, nous avions désespérément besoin d’aide. Nous priions et suppliions pour savoir quoi faire. La réponse a été claire : « Ça ne fait rien si la maison est en désordre et que les enfants sont encore en pyjama et que certaines choses ne sont pas faites. La seule chose que vous devez absolument faire à la maison, c’est la lecture des Écritures et la prière quotidiennes, et la soirée familiale chaque semaine. »

     

    Frères et sœurs, de par mon expérience et celle de mon mari, je sais que je dois témoigner des bénédictions liées à l’étude des Écritures et à la prière quotidiennes, et à la soirée familiale hebdomadaire. Ce sont ces habitudes qui diminuent le stress, donnent un sens à notre vie et procurent une protection supplémentaire à notre foyer. Alors si notre famille est en proie à la pornographie ou à d’autres difficultés, nous pouvons supplier le Seigneur avec confiance et nous attendre à être guidés par l’Esprit, sachant que nous avons fait ce que notre Père céleste nous a demandé de faire.

     

    Espagnol(castellanos)

     

    Cómo protegerse de la pornografía: Un hogar  centrado en Cristo

     

    Por Linda S. Reeves

     

    Segunda Consejera de la Presidencia General de la Sociedad de Socorro

     

    Un motivo por el que estamos aquí en la tierra es para aprender a dominar las pasiones y los sentimientos de nuestros cuerpos mortales. Esos sentimientos que Dios nos dio nos ayudan a que deseemos casarnos y tener hijos. La relación matrimonial íntima entre un hombre y una mujer que permite traer hijos a esta vida mortal también existe para que sea una experiencia hermosa y amorosa que una a dos corazones devotos, que una tanto el espíritu como el cuerpo, y brinde una plenitud de gozo y felicidad al aprender a poner primero las necesidades del otro cónyuge. El presidente Spencer W. Kimball enseñó que en el matrimonio “el cónyuge… se vuelve preeminente en la vida de su compañero o compañera, y… [ni] otro interés [ni] persona [ni] cosa alguna puede tomar precedencia sobre éste…

     

    Muchos niños, jóvenes y adultos se ven expuestos inocentemente a la pornografía; pero un creciente número de hombres y mujeres están eligiendo verla y vuelven a ella repetidamente hasta que se convierte en una adicción. Quizás esas personas desean con todo el corazón salir de esa trampa, pero, con frecuencia, no pueden vencerla por ellas mismas. Cuán agradecidos estamos cuando esos seres queridos eligen confiar en nosotros como padres o en un líder de la Iglesia. Sería prudente no reaccionar con conmoción, enojo o rechazo, lo cual puede causar nuevamente su silencio.

     

    ¿Cómo podemos hacer esto en nuestros hogares? Algunos de ustedes me han escuchado decir lo abrumados que estábamos mi esposo Mel y yo como padres de cuatro niños. Mientras enfrentábamos los desafíos de educar a nuestros hijos y de cumplir con las exigencias de la vida, estábamos desesperados por ayuda. Oramos y suplicamos para saber qué hacer. La respuesta que obtuvimos fue clara: “Está bien si la casa está desordenada, los niños todavía están en sus pijamas y algunas tareas todavía no se han hecho. Las únicas cosas que realmente necesitan realizarse en el hogar son el estudio de las Escrituras, orar diariamente y la noche de hogar semanal”.

     

    Hermanos y hermanas, debido a que sé por experiencia propia, y la de mi esposo, debo testificar de las bendiciones que se reciben mediante el estudio diario de las Escrituras, y la oración diaria y de hacer la noche de hogar cada semana. Éstas son las prácticas que ayudarán a quitar el estrés, a dar dirección a nuestra vida y que añadirán protección a nuestro hogar. Entonces, si la pornografía u otros desafíos golpean a nuestra familia, podremos pedir la ayuda del Señor y esperar gran guía del Espíritu, sabiendo que hemos hecho lo que nuestro Padre nos ha pedido que hagamos.

     

    Portugais(Português)

     

    Proteção contra a Pornografia — Um Lar  Centralizado em Cristo

     

    Linda S. Reeves

     

    Segunda Conselheira na Presidência Geral da Sociedade de Socorro

     

    Um dos motivos de estarmos aqui na Terra é para aprender a lidar com as paixões e os sentimentos de nosso corpo mortal. Esses sentimentos concedidos por Deus nos ajudam a querermos nos casar e ter filhos. O relacionamento íntimo conjugal entre um homem e uma mulher que traz filhos para a mortalidade também deve ser uma experiência bela e amorosa que une dois corações devotados, em corpo e espírito, proporcionando uma plenitude de alegria e felicidade, à medida que aprendemos a colocar o outro em primeiro lugar. O Presidente Spencer W. Kimball ensinou que, no casamento, “o cônjuge [se torna] tão importante na vida do outro que [nenhum] outro interesse, pessoa ou coisa jamais [terá] primazia sobre o cônjuge. (…)

     

    Muitas crianças, jovens e adultos são inocentemente expostos à pornografia, mas um número cada vez maior de homens e mulheres está optando por vê-la e voltando a fazê-lo repetidas vezes até isso se tornar um vício. Essas pessoas talvez desejem de todo o coração se livrar dessa armadilha, mas frequentemente não conseguem vencer isso sozinhas. Sentimo-nos imensamente gratos quando esses entes queridos decidem confiar em nós como pais ou em um líder da Igreja. Seria sábio não reagirmos com espanto, raiva ou rejeição, pois isso pode fazer com que se calem novamente.

     

    Como podemos fazer isso em nosso lar? Alguns de vocês já me ouviram contar como meu marido, Mel, e eu nos sentimos sobrecarregados ao criar quatro filhos pequenos. Ao enfrentar a dificuldade de criar os filhos e de lidar com as exigências da vida, estávamos desesperados por ajuda. Oramos e suplicamos para saber o que fazer. A resposta que veio foi bem clara: “Não importa que a casa fique bagunçada, que os filhos ainda estejam de pijamas e que algumas responsabilidades fiquem sem ser cumpridas. As únicas coisas que realmente precisam ser feitas no lar são a oração, o estudo diário das escrituras e a noite familiar semanal”.

     

    Irmãos e irmãs, pelo fato de saber por experiência pessoal, e pelas experiências de meu marido, preciso testificar sobre as bênçãos do estudo das escrituras e da oração diariamente, e de realizarmos a noite familiar semanalmente. São exatamente essas as práticas que ajudam a eliminar o estresse, a dar orientação para a vida e a acrescentar proteção ao nosso lar. Então, se a pornografia ou outras dificuldades atacarem a família, podemos suplicar ao Senhor por ajuda e esperar maior orientação do Espírito, sabendo que fizemos o que nosso Pai nos pediu.

     

    Google Bookmarks

  •  

    Le Prophéte Balaam.

    Je vous raconte l'histoire du prophète Balaam.

     

    L’histoire de Balam se trouve dans le livre de nombres(Bible), Plus exactement au chapitre 22. Le roi du pays où habitait Balaam, s’appelait Balak. 

     

    Balak a vu le peuple israélites (peuple de Moïse), s’installer juste en face de ses terres. Il a vu qu’ils étaient nombreux, riches et puissants. Le roi Balak a eu peur et a envoyé ses hommes, chefs, princes et les  « Anciens » avec présents et richesses chez le Devin Balaam. Ils ont dit à Balaam que le roi voulait qu’il aille chez lui pour maudire le peuple d’Israël.

     

    Balaam était fidele à Dieu, il a consulté Dieu qui a dit de bénir les Israélites et de ne pas aller chez le roi Balak. Le roi a envoyé encore ses hommes plus nombreux et en plus des cadeaux il avait promis a Balaam qu’il  lui donnerait beaucoup d'honneurs, et qu’il ferait tout ce que Balaam lui dirait;  Nombres 22:18 Balaam répondit et dit aux serviteurs de Balak: « Quand Balak me donnerait sa maison pleine d'argent et d'or, je ne pourrais faire aucune chose, ni petite ni grande, contre l'ordre de l'Éternel, mon Dieu. » Mais Balaam a consulté l’eternel par la deuxième fois, et cette fois « Dieu vint à Balaam pendant la nuit, et lui dit: Puisque ces hommes sont venus pour t'appeler, lève-toi, va avec eux; mais tu feras ce que je te dirai. » Balaam voyageait, il montait son ânesse. Pendant le chemin un ange est apparu devant l’ânesse avec une épée et l’ânesse avait peur alors elle n’avancée pas. Ça se passait trois fois et les trois fois Balaam frappait l’ânesse. A la troisieme fois Dieu a mit la parole dans la bouche de l’ânesse et elle a demandée a Balaam « pourquoi me frappes-tu? » il a répondu : « parce que tu te moques de moi, tu n’avance pas. » A ce moment L'Éternel ouvrit les yeux de Balaam, et Balaam vit l'ange de l'Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main; et il s'inclina, et se prosterna sur son visage. Balaam a reconnu qu’il n’obéissait pas a Dieu mais Dieu a dit de continue le voyage et de dire seulement ce qu’il lui dirait. En arrivant au près du roi, Balaam a encore bénit le peuple d’Israël, le roi ne comprenait pas, pourquoi Balaam faisait le contraire de ce qu’il voulait. Le roi et Balaam ont offerts des sacrifices des animaux plusieurs fois à Dieu. Finalement Dieu a annoncé par la bouche de Balaam que tous les peuples qui étaient lié au roi Balak et contre Israël seraient détruits. Après cela chacun sont retourné chez eux. Quelques années plus tard il y a eu des guerres entre ses peuples déjà mentionné en haut et l’israélite. Et le Devin Balaam a été tué. 

     

    Selon vous, pourquoi Balaam consultait-il plusieurs fois Dieu, quand Dieu avait déjà donné sa réponse? 

     

    Pourquoi Dieu dit à Balaam d’aller chez le roi et après il envoya l’ange qui empêchait l’ânesse d’avancer?

     

    Quels sont les parallèles modernes des enfants et des adolescents qui s’entêtent à faire ce qu’ils veulent plutôt que de se soumettre à la volonté de Dieu ou de suivre les justes conseils de leurs parents ?

     

    Remarquez: parallèles modernes et surtout : s’entêtent. Ce mot me fais pensée à l'ânesse de Balaam. J'avoue que le mot : se soumettre, est fort. En réalité c'est Balaam qui se comporte comme un "âne".

     

    Il consulte Dieu plusieurs fois, il offre des sacrifices, il va chez le roi quand Dieu avait dit de n'ai pas allé... 

     

    L'ânesse par contre était humble et serviable, Dieu a mit des paroles dans sa bouche.

     

    Quel HONNEUR serait si Dieu me choisi et met ses paroles dans ma bouche.

     

    Google Bookmarks